Translucency

3 Déc, 2008

Un texte qui sonne, tonne et détonne.

Une partie de ces textes constitue un concert récit nous indique-t-on à la fin de l’ouvrage, et en effet chaque phrase, chaque mot résonne longuement dans la tête du lecteur.

Troie on connaît l’histoire, mais jamais je ne l’avais ressentie comme ça. Luvan nous donne à voir, à sentir, à vivre ces événements comme si on y était. le jeu typographique qui met en valeur certaines syllabes renforce le côté sonore de ce texte.

Patrocle est mort.
La vie, pour lui, s’est arrêtée.
Il est descendu.
Dessous.


Où rien ne brille.
Aucune lumière, jamais.
Noir.

Jamais plus le vin, le lait.
Ses lèvres broutent la terre
Et les racines âcres.
Il est allongé
Là où rien ne brille
Jamais.
Il est mort.
Patrocle.

La mise en page et les dessins sont de toute beauté. Les compositions d’Ambre sont puissantes et j’ai bien aimé leur aspect cuivré, les effet de matière et ce rouge aveuglant.

Une lecture que je conseille à tous ceux qui veulent rafraîchir leur perception des mythes grecs.

Troie

luvan & Ambre

40 pages

éditions des Règles de la Nuit